Vers une approche intégrée en immersion

Dès que j’ai mis les pieds dans ma première classe d’immersion en 1982, j’ai trouvé le concept de l’immersion absolument génial. Le fait que les élèves pouvaient comprendre et communiquer beaucoup plus efficacement que les élèves des programmes réguliers de FLS (à qui j’enseignais aussi) m’a toujours impressionné. Le potentiel de l’immersion en français était évident mais, en même temps, j’étais certain qu’il n’avait pas encore réalisé son plein potentiel. En effet, j’ai été surpris (et déçu) que les élèves ne soient pas plus compétents en ce qui a trait aux structures grammaticales et aux habiletés pragmatiques.

Pendant les 30 années suivantes, la réflexion sur différentes façons d’améliorer la pédagogie de l’immersion dans le but de rehausser la qualité du français des élèves m’a fourni plusieurs pistes de recherches. Le fruit de cette réflexion sera bientôt disponible (mi-juin 2016) sous forme de ressource pédagogique publiée aux Éditions CEC en collaboration avec l’ACPI.

 

La ressource s’intitule Vers une approche intégrée en immersion et j’en suis l’auteur. L’approche intégrée prônée à travers le livre fait contrepoids à l’écart bien attesté en immersion entre l’enseignement de la langue et celui des contenus disciplinaires et thématiques. Le but principal est d’outiller les enseignants des programmes d’immersion dans le but de mieux mettre en valeur la langue française à travers tout le programme d’études.

Le livre est composé de trois parties. La première partie présente la raison d’être et les assises théoriques de l’approche intégrée. La deuxième partie propose une approche intégrée réactive impliquant des questions appropriées et de la rétroaction corrective pour que l’interaction orale en classe soit une source importante de l’apprentissage du français. Il s’agit de l’étayage dont les élèves ont besoin pour participer activement à l’oral. La troisième partie instaure une approche intégrée proactive qui nécessite la planification d’une séquence d’enseignement comprenant quatre phases principales dont la perception, la conscientisation, la pratique guidée et la pratique autonome. Les traits linguistiques visés dans cette section sont les temps du passé, le conditionnel, les verbes de mouvement, le genre grammatical, les pronoms sujets et objets de la 3e personne, les pronoms d’adresse et la formation des mots.

Cette ressource pédagogique est destinée aux enseignants œuvrant déjà dans le milieu scolaire autant qu’aux futurs enseignants en formation. Il importe de souligner qu’elle n’a pas été conçue comme un livre de « recettes », car effectuer des changements dans les pratiques d’enseignement exige bien plus qu’une banque de ressources prêtes à utiliser. De nombreux exemples de l’approche intégrée réalisés en classe d’immersion sont toutefois fournis. Par ailleurs, une série de courtes vidéos tournées en classes d’immersion accompagnent le livre pour bien illustrer une mise en pratique de l’approche intégrée.

Je souhaite de bonnes réflexions à ceux et celles qui feront la lecture de cette nouvelle ressource. Par la même occasion, je remercie chaleureusement l’ACPI et les Éditions CEC de leur intérêt et de leur appui tout au long de ce projet collaboratif.

0
Pourquoi la planification à rebours?
Les programmes d’immersion : Potentiel, précision,...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Already Registered? Login Here
Guest
jeudi 25 mai 2017